Création du skin

Backend d’un plugin classique

Si vous construisez un plugin administrable, vous devez obligatoirement créer des fichiers template dans le dossier « admin » dans le dossier « skin » de votre plugin.

Exemple du fichier index.tpl dans le plugin contact :

On étend le layout par défaut de l’administration.

{extends file="layout.tpl"}
{block name='body:id'}plugins-{$pluginName}{/block}
{block name="article:content"}
	{* contenu et menu *}
{/block}
{block name="modal"}
	{* Ma boite de dialogue *}

{/block}
{block name='javascript'}
	{include file="js.tpl"}
{/block}

 Backend d’un plugin dédié aux catégories du catalogue

On étend le layout de la section du catalogue qui nous intéresse.

{extends file="catalog/category/edit.tpl"}
{block name="forms"}
{* Mon formulaire *}
{/block}
{block name="modal"}
{* Ma boite de dialogue *}
{/block}
{block name="javascript"}
	{include file="js.tpl"}
{/block}

Exemple de fichier js.tpl

{script src="/{baseadmin}/min/?f=plugins/{$pluginName}/js/admin.js" concat={$concat} type="javascript"}
// balise script d'ouverture
$(function(){
    MC_plugins_monplugin.run(baseadmin);
});
// balise script de fermeture

 

 Frontend d'un plugin

Pour le skin public, il servira uniquement si vous n’en avez pas dans votre template.

Si vous avez un skin public et un dossier au nom de votre plugin dans le template, il surchargera avec celui du template.

L’avantage de faire le skin de votre plugin dans le dossier du template c’est de pouvoir l’adapter à celui-ci très facilement.

Informations sur : Création du skin ?